Une belle histoire

Les Vergers d'Attainville, une histoire de famille


Le moins que l'on puisse dire c'est que notre histoire n'est pas linéaire. Je suis Nicolas Richaudeau et je suis actuellement la troisième génération d'arboriculteurs de la famille.


Au début du XXème siècle, ma famille s'installe en proche banlieue parisienne. A cette époque, Genevilliers, Bois-Colombe, sont encore des villages où l'agriculture est fortement développée. Les produits sont commercialisés en plein cœur de Paris, aux Halles. Petit à petit, sous la pression urbaine, l'exploitation est délocalisée à Montmagny dans le Val d'Oise, puis à Attainville en 1969.


Mes grands-parents commercialisent alors leurs produits en les vendant au détail sur les marchés parisiens. En 1974, mes parents rejoignent l'entreprise familiale. La stratégie de commercialisation s'accentue vers la vente en direct sur les marchés : ma famille réalise alors jusqu'à 11 marchés par semaine. En 1995, ils se lancent dans la vente en grandes et moyennes surfaces de proximité, cela durera jusqu'en 1997. Entre-temps, ma mère prend une place sur le carreau des producteurs au MIN (Marché Intérêt National) à Rungis, une activité qu'elle décidera d'arrêter en 2000.


A cette époque, je décide de travailler au sein de l'entreprise familiale et avec mes parents nous nous associons en une SARL. Nous décidons de nous lancer dans une autre forme de commercialisation, le magasin de producteurs. Vendant dans un premier temps les fruits de l'exploitation, nous diversifions rapidement l'offre en proposant les productions d'autres producteurs. Adeptes de la culture raisonnée, qui privilégie les auxiliaires biologiques sur les chimiques, nous produisons au sein du domaine des fruits comme des pommes, poires, et fraises sur 30 hectares.